En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

SVT

Tous les articles (29)
  • Réchauffement climatique et alimentation

    Publié le vendredi 22 janvier 2016 09:37 - Mis à jour le samedi 30 janvier 2016 22:36

    Le réchauffement de la terre

    Le réchauffement climatique est un phénomène d'augmentation de de la température de la terre. La terre se réchauffe à causse de l'homme mais pas que, il y a d'autre problèmes qui contribue au réchauffement de la terre. L'augmentation de la température de la terre va la détruire petit à petit.

      


     

    La disparition des poissons
     
    Les poissons disparaissent à cause de l'eau qui est pollué. Cette eau est souvent pollué à cause des pesticides et des substances chimiques qui s'intègrent dans les nappes phréatiques. Cela engendre la disparition des poissons mais cela menace aussi la santé des humains.

     

     

     

    L'élevage de bétails est un gros contributeur de gaz à effet de serre

    La production de viande est une des principales causes du changement climatique. Le bétail est responsable d'une grande partie des gaz à effet de serre ( tel que le méthane ) contribuant au réchauffement climatique. D'après l''organisation des Nations Unies, on estime que le bétail est responsable d'un volume plus important de gaz à effet de serre que le secteur du transport.

     

     

     

    Impact des engrais

    Les pesticides et les engrais synthétiques sont souvent fabriqués à base de combustibles fossiles et leurs transformations contribuent a la production de gaz à effet de serre.

     

    Solutions

    Les aliments importés parcourent plus de 5000km pour se rendre du lieu de production au lieu de consommation si nous réduisons cette distance en produisant des aliments prés du lieu de consommation il y auras moins de pollutions et les véhicules circuleront moins.

     

     

  • L'effet de serre

    Par Valentin CHOQUET, publié le vendredi 22 janvier 2016 17:40 - Mis à jour le vendredi 22 janvier 2016 17:40

    L'effet de serre

     

    L'effet de serre est un phénomène naturel qui permet d'avoir une température moyenne sur la Terre de 15 degrés Celsius. Lorsque la quantité de gaz à effet de serre devient trop importante, cette température s'élève et provoque un réchauffement anormale de la planète.

    Les sources majeurs de production de gaz à effet de serre sont le chauffage, l'éclairage, l'industrie et le transport. Ces activités produisent des gaz à effet de serre qui sont en général les oxydes d'azote et de souffre mais aussi le dioxyde de carbone (provient de la combustion) et le méthane (provient de l'élevage et du gaz naturel). Ces gaz empêchent le rayonnement infrarouge (émis par le sol terrestre chauffé par les rayons du Soleil) de sortir de l'atmosphère et piège ainsi la chaleur (comme ce qui se passe dans une serre de jardinier).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    http://images.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.energie-online.fr%2Fschemas%2Fenvironnement%2Fflash-effet-serre.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.effet-de-serre.fr%2F&h=746&w=1266&tbnid=GR7BQBPBt0190M%3A&docid=OdEtUA0F3JzEGM&ei=I9aLVoGBN8GQauCnqagH&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=704&page=1&start=0&ndsp=12&ved=0ahUKEwjBnpXi85LKAhVBiBoKHeBTCnUQrQMIHjAA

     

    Le dioxyde de carbone est le principal gaz responsable de l'effet de serre. Sa concentration dans l'atmosphère a progressé de 30 % depuis le début de la révolution industrielle au 20ème siècle. Certaines sources de production de dioxyde de carbone sont naturelles (respiration des êtres vivants, émissions volcaniques, …) mais l'activité humaine pollue aussi puisque l'homme rejette chaque année 22 milliards de tonnes de dioxyde de carbone dont 50 % sont liés aux usages domestiques (combustion du charbon, du bois, du gaz, …)

    L'effet de serre a permis à la vie de se développer sur Terre mais il ne faut pas que la température de la Terre augmente trop (pas plus de 2 °C de plus en 2100 selon la COP 21) car sinon la vie sur Terre risque d'être fortement modifiée (bouleversement des climats, montée des océans, tempêtes en augmentation ..)

    imgurl=http%3A%2F%2Fwww.college-baretous.fr%2Ftechno%2Fwp-content%2Fuploads%2F2015%2F03%2Feffet_de_serre-2-a6e10.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.college-baretous.fr%2Ftechno%2Fleffet-de-serre%2F&h=665&w=570&tbnid=sqHnB0pfnKuCUM%3A&docid=Qi28Y8skgSe1TM&ei=I9aLVoGBN8GQauCnqagH&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=1665&page=1&start=0&ndsp=12&ved=0ahUKEwjBnpXi85LKAhVBiBoKHeBTCnUQrQMIOTAJ

     

  • Réchauffement climatique et les conséquences sur le paysage

    Publié le vendredi 22 janvier 2016 09:41 - Mis à jour le vendredi 22 janvier 2016 10:26

    Montée des eaux (pb des îles du Pacifique- Asie - Afrique) / fonte des glaces

    L'augmentation de la montée des eaux est la conséquence la plus importante de l’élévation du niveau de la mer, même si d’autres facteurs (causes), tels que la fonte des glaces, peuvent intervenir.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Déplacements de populations (notion de réfugiés climatiques)

    Le problème climatiques pourrait bien être le plus grand défi du XXIème siècle. Le rapport global montre que , 22 millions de personnes ont dû abandonner leur domicile en 2013 à la suite de catastrophes naturelles, soit trois fois plus que de personnes déplacer par un conflis militaire. Sur ces 22 millions, 31% ont été déplacées à cause d’événement hydrologiques (inondations) et 69% de catastrophes naturels (tempêtes, ouragans, typhons).

     

    Phénomènes météorologiques extrêmes = tempêtes, inondations, sécheresse (fréquence, intensité, localisation)

    Les températures en haussent, accroît : les incendies, les sécheresses et la fonte des glaces .

    La température moyenne annuelle a déjà augmenté de 0,85 °C depuis 1880 et pourrait croître jusqu’à près de 5°C d’ici à 2100 et cette hausse est déjà visible par l'exemple des banquises.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

               Avant/Apres

    La mer de glace, en France dans Les Alpes au Mont Blanc.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                     Avant/Apres

    La banquise  vu de la Nasa avant et après 2005.                         

                                

     

    Arthur Grelet, Cirman Théo, 3°A

     

     

    Sources:

    http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-climat-de-la-France-au-XXIe,42743.html?var_mode=calcul

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/02/15/phenomenes-climatiques-extremes-l-uvre-du-rechauffement_4367241_3244.html

    http://images.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fi.f1g.fr%2Fmedia%2Fext%2Forig%2Fwww.lefigaro.fr%2Fmedias%2F2012%2F05%2F03%2F14544616-954a-11e1-9519-f629330146f1-493x328.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.lefigaro.fr%2Fenvironnement%2F2012%2F05%2F03%2F01029-20120503ARTFIG00695-climat-chaque-glacier-a-un-fonctionnement-unique.php&h=328&w=493&tbnid=RyRfmI88h70RPM%3A&docid=hcXGC4w8fRWz5M&ei=fdOLVoieD8z7UKmBrOAD&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=3290&page=3&start=51&ndsp=27&ved=0ahUKEwjI0Mee8ZLKAhXMPRQKHakACzwQrQMIyAEwNw

    http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20141215.OBS7932/groenland-la-fonte-des-glaciers-encore-plus-importante-que-prevu.html

     

     

     

  • COP 21

    Par Justine ANIZAN, publié le vendredi 22 janvier 2016 09:37 - Mis à jour le vendredi 22 janvier 2016 10:25
    COP21:

     

    La COP21 se déroule au Bourget à Paris du 30 novembre au 12 décembre 2015.

    Tous les chefs d'état se déplace pour trouver un accord mondial sur le climat. Environ 195 partis sont réunis pour la conférence de Paris.

     

    Lors de cette conférence, Les chefs d'état ont deux enjeux majeurs :

     

    - s'assurer que les propositions déposées par les états suffissent à limité la hausse de la température de deux degrés.

    - montrer comment sont utilisés les 100 milliards de dollars réunis chaque année pour aider les pays en développement à s'adapter aux changements climatiques et à réduite leurs émissions de GES ( Gaz à Effet de Serre) ; pour ne pas trahir la confiance des pays en développement.

     

    Le GIEC est un Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat. Il sert à évaluer des informations scientifiques et techniques qui sont nécessaires pour comprendre les risques liés au réchauffement climatique d'origine humaine. Il est composé d'environ 3 000 scientifiques.

     

    Leur décisions se basent sur des éléments scientifiques que leurs communiquent le GIEC.

      Graphique du réchauffement climatique au XXIème siècle.

     

    Pour les COP précédente, les éléments se basaient sur des éléments de recherche scientifique. Elles n'ont pas été assez efficace, puisque il y a encore de la pollution, qui provoque le réchauffement climatique. Il y a tout de même des citoyens qui font des efforts pour améliorer l' environnement, ce qui n' est pas suffisant. Tout les citoyens devraient faire des efforts du quotidien, puisque c' est un sujet qui nous concerne tous.

     

    Source des informations:

     

    Sites Internet:

     

    http://www.fondation-nicolas-hulot.org/

    http://www.cop21paris.org/

     

    Magazines:

    Milan Jeunesse: - GEO Ado N°82 décembre 2009

                            - GEO Ado N°61 février 2008

                         

    Tressel Maëlys

    Anizan Justine

  • La couche d'ozone

    Par Alycia BERNARD, publié le vendredi 22 janvier 2016 09:37 - Mis à jour le vendredi 22 janvier 2016 10:22

    La couche d’ozone:

    L'ozone est un gaz épais qui empêche les rayons ultraviolets du soleil de passer. Elle est composée d'un gaz qui contient: 78% d'azote; 21% d'oxygène et de gaz rares comme de l’hélium et de l'argon.

    Fin des années 80 La NAZA découvre que la couche d'ozone commence à se percer au dessus du pôle Sud. Ce trou est du à l'apparition de ce gaz CFC les composent sont du chlore, du fluor et du carbone qui porte le nom de chlorofluorocarbures, la production de ce gaz c'est totalement arrêter en 1994.Depuis 2001 on sait que l'effet de serre est aussi la cause de ce trou dans la couche d'ozone.

    En 1889 c'est le protocole de Montréal, le moment ou tous les pays on décidé d’arrêter la production du CFC pour protéger le trou de la couche d'ozone mais ils ont ensuite crée du HCFC cela est un peu le même gaz mais un peu moins toxique et ensuite est venu le HFC un gaz qui ne contient pas clore donc il ne contribue pas à l'appauvrissement de la couche d'ozone.

    Le réchauffement climatique et la couche d'ozone sont liés car le trou dans la couche d'ozone fait passer les rayon du soleil qui fait fondre les glaçiés.

     

     
     
     

    BERNARD Alycia LEMESLE Lorein

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs