En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Informatique et interne contribue au réchauffement climatique

Par admin stexupery-savenay, publié le vendredi 15 janvier 2016 10:45 - Mis à jour le mardi 19 janvier 2016 10:15
 

Quelle énergie faut-il pour faire fonctionner les serveurs ?

De l’électricité, il en faut pour alimenter les ordinateurs mais aussi pour refroidir les salles et les équipements afin d’éviter les surchauffes et les dysfonctionnements des machines. La consommation électrique des serveurs d’internet dans le monde en 2005 équivalait à la production d’une quinzaine de centrales nucléaires. L’énergie électrique est un problème car pour être de plus en plus puissants, les serveurs ont besoin de plus en plus d’énergie. Cette puissance a un coût. L’augmentation de la puissance de calcul des machines s’accompagne d’une consommation accrue d’énergie électrique pour délivrer cette puissance. Pour les produire, il faut réduire leur consommation électrique.

Data center

Quelle part des émissions de gaz à effet de serre cela représente ?

En France, les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) consomment 13,5% de l’électricité et sont responsables de 5% des émissions de CO2 du pays. Il n’y a pas que la consommation énergétique qui produit les gaz à effet de serre ; il y a aussi le gaspillage des ressources par une mauvaise optimisation des serveurs, la création des déchets électroniques , la mauvaise hypothèse de « zéro papier », depuis 1980, la mauvaise hypothèse de la substitution pour les déplacements , le développement du commerce électronique, la pollution des réseaux sociaux et des sites internet , la pollution des spam (pourriels),  la pollution des moteurs de recherche.

Centre de stockage et des donées

Existe-t-il un langage informatique « vert » ?

L’informatique « vert » est un concept qui vise à réduire l’empreinte écologique, économique et sociale des technologies de l’information et de la communication (TIC) et à réduire les nuisances dans le domaine des équipements informatiques, pendant la durée de vie de chaque équipement. Le développement durable en informatique concerne le plus souvent le recyclage du matériel et la consommation énergétique. Il faut améliorer l’empreinte des logiciels existent comme les Green Pattern. Une véritable évolution semble nécessiter un changement de modèle : par exemple, l’utilisation croissante de langage « serveurs » tels que php, asp ou encore jsp, ne permet pas une véritable gestion d’énergie. Le mieux reste encore de développer ses propres codes informatiques adaptés aux fonctionnalités attendues pour son site.

Quelles sont les bonnes pratiques à appliquer pour l’utilisation et la conception de sites internet, de logiciels ?

Pour réaliser des économies afin de respecter l’environnement, il faut augmenter le taux d’utilisation des serveurs. Il faut mieux gérer la climatisation des salles informatiques. Il faut préférer la télé - sauvegarde au transport motorisé des cartouches à bandes.  Il est préférable d’administrer et dépanner à distance. Il faut exploiter les mécanismes d’économie d’énergie des PC.  Les besoins en ressources des logiciels doivent être réduits.  Il faut faire héberger les serveurs et les applications. Il faut impliquer les services généraux pour réduire la facture d’électricité, ainsi que celle de la taille des salles informatique ou la puissance des systèmes de climatisation.

Sources :

http://www.actu-environnement.com/ae/news/site-web-empreinte-consommation-energie-green-code-labe-wea-22139.php4

https://fr.wikipedia.org/wiki/Informatique durable

http://www.znet.fr/actualites/informatique-verte-huit-bonnes-pratiques-mariant-ecologie-et-economie-39377566.htm

http://www.lefigaro.fr/entrepreneur/2012/03/07/09007-20120307ARTWWW00538-informatique-et-developpement-durable-deux-notions-qui-se-conjuguent.php

Le monde.fr

Pour la science.fr

Simon Le Gall et Thibault Allaire - 3D

Pièces jointes
Aucune pièce jointe