En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Les réfugiés climatiques

Par admin stexupery-savenay, publié le vendredi 15 janvier 2016 11:11 - Mis à jour le vendredi 15 janvier 2016 11:39

Les réfugiés climatiques ou écologiques ou écoréfugiés sont une catégorie de réfugiés environnementaux.
Ce sont des personnes ou groupes de personne qui sont obligées de se déplacer de façon temporaire ou permanente à cause de la dégradation de leur environnement local ou biogéographique qui ne leur permet plus de vivre normalement en sécurité et subvenir à leurs besoin primaire dans leurs pays. Ce sont souvent des agriculteurs, mais aussi parfois des chasseurs-ceuilleurs ,des pêcheurs ou des éleveur.

source: geopolis.francetvinfo.fr

titre de l'image : el Nino

Les causes principales et "classiques" de leurs déplacements sont la désertification, la déforestation, la salinisation, l'érosion ou divers problèmes de toxicité du sol, de l'air ou de l'eau. Des causes plus récentes et qui selon le GIEC devraient s'aggraver sont les conséquences directes et indirectes des modifications climatique, avec en particulier une montée de l'océan attendue pour les décennies et siècles à venir.

source:.futura-sciences.com

titre :déserification

.Le problème des réfugiés climatiques pourrait bien être le défi majeur du XXIème siècle.Plus de 22 millions de personnes ont dû abandonner leur domicile en 2013 à la suite d'une catastrophe naturelle, soit trois fois plus que de personnes déplacées à cause d'un conflit.Les refugiers climatiques sont 3 fois plus nombreux que lors de la grande guerre mondial

L'Asie, région du monde de loin la plus touchée

Si aucune région du monde n'est épargnée, l'Asie reste de loin la plus touchée avec 19 millions de déplacés à cause d'inondations, de tempêtes ou de séisme.Le thyphon Haiyan qui s'est déchaîné aux Phillipines en novembre 2013 a battu tous les records, provoquant le déplacement de 4,1 millions de personnes.

steven deniaud et antoine guillemot

Pièces jointes
Aucune pièce jointe