En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités

La classe de 4C a rencontré une autre entrepreneuse

Par SOLENE DUFOUR, publié le mardi 17 avril 2018 19:21 - Mis à jour le mardi 17 avril 2018 19:21
https _cdn.evbuc.com_images_40793698_238486435445_1_original.jpg.png

Voici l'article écrit par les élèves :

Nous avons rencontré Nadège Diais, 39 ans, conseillère particulière à la Banque Populaire.

Elle nous a raconté son parcours : elle a fait un bac L option arts, puis elle a fait une fac d'arts plastiques. Le week-end, elle travaillait comme vendeuse en maroquinerie.

Elle aime beaucoup les arts mais elle a réalisé qu'elle aurait du mal à trouver du travail dans ce secteur. Elle aimait être au contact des clients et a réfléchi à une formation qui lui correspondait. Elle a donc fait un BTS Action commerciale (bac+2).

Elle ne pensait pas travailler dans une banque au départ, mais elle a été embauchée comme conseillère à l'accueil. Elle a fait beaucoup de remplacements ua départ (elle a vu 30 agences). Son travail consistait à accueillir les clients dans l’agence, donner des chéquiers et des cartes, faire des changements d'adresse.

Après plusieurs années, comme elle avait acquis de l'expérience, on lui a proposé de devenir conseillère particulière et de gérer des portefeuilles clients. Aujourd'hui, elle a 14 ans d'expériences dans ce métier et gère 600 clients.

 

Pour faire ce métier il faut aimer le contact avec les clients, savoir gagner leur confiance, les accompagner tout au long de leur vie et de leurs projets. Il faut savoir être discret, rigoureux, respecter le cadre et les règles et avoir un rapport très sain vis-à-vis de l'argent. Maintenant pour accéder à ce métier il faut un Bac+3. On gagne bien sa vie (un salaire fixe + des primes de résultat), on travaille du mardi au samedi midi (37 heures par semaine) et on a 8 semaines de vacances par an. Il y a beaucoup de choses à gérer tous les jours (rendez-vous, mails, appels...).

Pour évoluer, il faut se former tous les ans. Mme Diais va évoluer pour devenir conseillère en patrimoine, mais il existe de très nombreux métiers différents dans la banque.

Ce métier peut avoir des inconvénients : certains clients peuvent être en colère car ils n'obtiennent pas ce qu'ils veulent, il faut changer d'agence tous les 3-4 ans (pour ne pas s'habituer et rester efficace), on est responsable civilement et pénalement de nos erreurs. Le plus difficile est de devoir expulser les gens de chez eux car ils ne peuvent pas rembourser l'argent prêté.

 

Nous avons aussi parlé de l'égalité homme / femme. Nous pensions que le métier de la banque était relativement mixte, mais il y a davantage d'hommes, surtout dans les postes les plus importants. En fait, les femmes évoluent moins vite à cause des pauses qu'elles font dans leurs carrières pour élever les enfants. La Banque Populaire a pour objectif d'imposer la mixité à tous les niveaux de responsabilité.

 

Nous avons appris qu'on peut évoluer dans le secteur bancaire, on peut y faire beaucoup de métiers. Il faut être persévérant, aimer la communication et aimer rester dans un bureau. Il faut faire de longues études pour y accéder et il y a encore des inégalités. Nous avons trouvé cette rencontre très intéressante car Mme Diais est passionnée par son métier.